LE LIFFOLOIS FIXARY

AUX ORIGINES DU FROID INDUSTRIEL

 

Christian Wagner

Professeur agrégé d'histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les esprits inventifs que compta le XIXe siècle, le Liffolois Charles-Edouard FIXARY (1830-1888) occupe une place éminente. Ingénieur doué, technicien hors-pair ou simplement bricoleur génial, quel titre mérite cet inventeur fécond dont la chape de plomb des années et le manque d'intérêt pour l'histoire des sciences et techniques ont fait oublier les multiples apports dans l'industrie frigorifique ?

 

Ses "machines à produire le froid" connurent leur âge d'or entre 1890 et 1914 à travers leurs multiples applications et le procédé "Otto-Fixary", largement diffusé dans l'industrie européenne, devint une référence.

légende des illustrations :

Portrait photographique de Charles-Edouard FIXARY (1830-1888)

Publicité pour les machines de Charles-Edouard FIXARY.

La SHAB, Société Historique et Archéologique du Pays de Bourmont, fondée en 1977, a pour objet de recenser, étudier, favoriser la conservation, mettre en valeur et faire connaître le patrimoine naturel, paysager, archéologique et historique de Bourmont et du pays qui l’entoure. Elle contribue à la vie culturelle locale et au développement touristique. Elle s’attache à sensibiliser les jeunes à l’histoire et au patrimoine en lien avec les collectivités territoriales et les partenaires concernés.